Quand le street marketing devient trop agressif

Publié le par Vincent


Le street marketing, marketing de rue en français, est une technique de marketing du bouche à oreille qui a pour but d’influencer les individus au sein de leur environnement.

Le street marketing permet de toucher des publics variés dans des lieux toujours plus diversifiés et qui donnent au lancement un caractère événementiel en créant un véritable « buzz » autour du produit.

 

Le street marketing peut être des fois perçu comme trop agressif, c’est le cas notamment de la campagne de Sony d’il y a quelques mois pour sa dernière console portable la PSP.

Sony a investi les rues en taggant certains murs (apparemment loués à la mairie) de dessins représentants des enfants avec des consoles PSP. Sony avait utilisé la technique de l’undercover marketing afin d’approcher le consommateur dans son environnement sans qu’il ait conscience d’une démarche commerciale.






















Cette campagne est innovante et suscite un vrai questionnement dans l’esprit du consommateur mais elle n’a pas plu à tout le monde. En effet, les habitants proches des lieux des graffitis ont vite marqué leur insatisfaction de cette campagne déguisée qui dégrade leur environnement : ils ont répliqué par de réels tags ! Et dans ce cas là, on peut remettre en question le street marketing qui nuit à l’image de la marque.

 






Quelques autres exemples intéressants de street marketing, parfaits pour construire un bouche à oreille mais qui risquent parfois d’envahir l’environnement de messages publicitaires et de paraître trop agressifs:



Campagne Adidas
"Impossible Sprint" représentant un tracé d'un 100m vertical sur un building d'Osaka
























Campagne Nike à Bangkok



















Campagne pour le film Spiderman 2 à San Francisco

















Toujours Sony mais cette fois pour la PS2

Publié dans marketing viral-buzz

Commenter cet article