Pourquoi la Modus se vend elle mal?

Publié le par Vincent



La Renault Modus, dernière née de Renault (la Clio III vient de sortir mais on parle de restylage plutôt que de nouveau modèle) a beaucoup de peine à se vendre et les prévisions de vente ne cessent de baisser. Voici quelques explications:

 

-        Un mauvais positionnement : le principal frein à l’achat de la Modus est son prix. Or le prix est un facteur capital sur le segment des petites citadines. Il faut en effet compter entre 12 500 € pour la 1.2 16V Pack Authentique et 21 450 € pour la 1.5dCi 105 initiale. A 21 450 €, vous pouvez acheter une Mercedes Classe A de milieu de gamme !

 

-        C’est surtout une erreur de positionnement par rapport à la Clio qui lui ressemble beaucoup et dont les prix sont quasi identiques. Le positionnement de mini-monospace est flou quand on voit que le seul espace proposé par la Modus se trouve au niveau du plafond. La Modus offre même un coffre moins volumineux que la Clio et le modèle d’entrée de gamme n’offre pas de banquette arrière rabattable ! Un comble pour un tel positionnement ! Renault n’a pas assez différencié la Modus de la Clio.

 

-        Une concurrence rude notamment avec l’Opel Meriva et la Fiat Idea.

 

-        Son design : Le design reste proche de la Clio III en moins bien (avis personnel). La qualité des plastiques intérieurs n’est pas à la hauteur de la marque.

 

-        Lancée au mauvais moment : arrivée en mars 2004, la Modus est arrivée à des dates proches du lancement de la Clio III. Du coup, les inconditionnels des Clio ont préféré attendre l’arrivée de la 3e génération de la Clio et d’autres ont choisi d’acheter une Clio II soldée en fin de vie.

 

-        Renault s’est surestimé : L’inventeur de l’Espace et du Scénic (gros succès commerciaux)  a misé gros sur ce modèle et a cru bénéficié de son image de créateur innovant. Son usine à Valladoid, consacrée uniquement à la production de la Modus, a du coup baissé la moitié de sa cadence : 150 000 véhicules prévus par an au lieu des 300 000 espérés !

Renault a décidé d’investir encore plus en pubs sur la Modus pour écouler les ventes. Investissement qui aurait plutôt dû servir au départ pour créer un meilleur produit. Aussi, à force que les médias disent que la Modus se vend mal, les consommateurs deviennent de plus en plus réticents à son achat. Qui a envie d’acheter une voiture qu’on entend dire qu’elle se vend mal ?

On ne peut pas encore dire que la Modus soit un échec car c'est un modèle qui se vend quand même à près de 150 000 unités/an et que les ventes au début avaient bien démarrées.

La Modus offre néanmoins de bons avantages comme la sécurité, la fiabilité Renault (moteur, tenue de route) et une praticité certaine en ville.

Publié dans marketing

Commenter cet article

Giles 22/12/2008 16:18

"la fiabilité renault"belle oxymore